Un milieu naturel fragile et si précieux que nous tenons à préserver…
Découvrez quelques-unes de nos actions de sensibilisation à la gestion de l’environnement,
à l’écologie et à la protection des espèces méditerranéennes.

 

Le poisson glouton

Il s’agit d’une démarche du département de l’Hérault dans le cadre du programme « Hérault littoral » pour lutter contre les déchets plastiques sur les plages et dans la mer.

Quatre poubelles pédagogiques au design original ont été placées sur 4 plages emblématiques du littoral héraultais (La Grande Motte, Frontignan, Agde, Vendres). La Grande Motte a été la première plage à accueillir cette poubelle originale, spéciale plastique.

Après un été test, c’est plus de 800kg de plastique qui ont été collectés par le département. Une belle initiative qui va se poursuivre les prochains étés.

Le Centre de soin et de réhabilitation des tortues de mer

Initiative de l’association le Cestmed.

La Grande Motte accueille depuis plusieurs années le bassin de réhabilitation des tortues de mer. Les tortues blessées ou prises accidentellement dans les filets de pêches sont recueillies par les pécheurs et amenées au centre de soin et de protection des tortues de méditerranée. Une fois soignées, elles sont placées dans le bassin du ponant afin de pouvoir évoluer en milieu semi-naturel et réapprendre à se nourrir seules.

Un nouveau centre doit voir le jour d’ici peu à La Grande Motte, près du bassin de réacclimatation. Ainsi les manipulations des animaux seront réduites et le centre, plus grand, offrira plus d’espace à nos jolies protégées. A des fins pédagogiques, il ouvrira également ses portes au public qui pourra les voir au plus près, rencontrer les soigneurs et bénévoles et ainsi comprendre les enjeux de leur sauvegarde et préservation.

Le rucher pédagogique du Ponant

Des ruches sont établies sur la presqu’île du Ponant pour protéger les abeilles, et favoriser la pollinisation des fleurs sauvages. Elles produisent un miel des sables exceptionnel !

La Grande Motte y entretien avec soin des essences spécifiques se développant dans le sable et les milieux halophytes (les zones salées). Leur situation sur le cordon dunaire, favorise la floraison fragile de ce milieu, le maintien du lido et de la plage. Il favorise aussi la protection et la préservation des abeilles qui sont depuis septembre 2019 classées comme espèce en voie de disparition.

Les services de la ville veillent à favoriser les espèces mellifères (produisant du nectar) dans toutes ses plantations.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Un parcours botanique caché au cœur du quartier de Haute Plage

Au cœur de la ville se cachent de nombreuses sentes piétonnes bien connues des Grands Mottois. Dans le cadre d’un projet pédagogique en partenariat avec l’association des écologistes de l’Euzière, les élèves du collège local ont participé à deux journées de replantation de la végétation.

De nombreuses essences typiquement méditerranéennes ont donc été plantées. Un circuit de découverte de ces différentes variétés d’arbres, est ainsi créé dans le quartier des villas. Dorénavant, tout le monde peut avoir accès facilement à ces espaces végétalisés.

Seabins, des poubelles de mer

La Grande Motte est le premier port au monde à tester ce dispositif inventé par deux australiens. Ces aspirateurs flottants nouvelle génération permettent de récolter plus d’1,5 Kg de déchets par jour. Grace à leur sac en fibres naturelles et le mouvement de leur pompe, les seabins piègent non seulement les déchets flottants mais aussi les microorganismes et hydrocarbures très présents dans les ports.

Campagnes de nettoyage des plages et du port : Tout au long de l’année, la ville de La Grande Motte organise des opérations éco citoyennes à but pédagogique et écologique. Chaque bénévole munis de sac et de gants partent à la chasse aux déchets pour un port et une plage plus propres.